Le guide de votre bien-être à domicile

Hoodia Gordonii

Actualités

Produits amincissants : quels ingrédients contiennent-ils ?

L'acide hydroxycitrique
L'acide hydroxycitrique est notamment l'ingrédient duquel les populaires produits Hydroxycut tirent leur nom. Ces produits ont récemment été retirés du marché américain et ont fait l'objet de mises en garde en Europe suite à des rapports de problèmes hépatiques. L'acide hydroxycitrique est un dérivé du tamarinier de Malabar (aussi appelé Garcinia cambogia). Utilisé en médecine traditionnelle pour traiter le cholestérol élevé, il est présenté comme un agent interférant avec le métabolisme des graisses et réduisant possiblement l'appétit.
Dans les années 1960, la firme Hoffman-LaRoche avait investi pour en faire une pilule pour la perte de poids mais a abandonné cette voie quand des études sur des rats ont montré qu'à des doses efficaces pour réduire les dépôts de graisse, l'hydroxycitrate causait une atrophie testiculaire et une toxicité.

L'acide linoléique conjugué (ALC)
L'acide linoléique conjugué (ALC) est fréquemment inclu dans les produits qui allèguent transformer les graisses en muscles. Il est un dérivé de l'acide linoléique, un acide gras polyinsaturé de la famille des oméga-6, qui se trouve naturellement dans le lait et la viande. L'ALC contenu dans les compléments est dérivé de l'huile de tournesol ou des graines de carthame.
Parfois recommandé pour les personnes ayant des niveaux de cholestérol élevés, l'ALC semble aussi diminuer les niveaux de bon cholestérol. Alors qu'il a déjà été considéré bénéfique pour les personnes atteintes de diabète, les études n'ont pas appuyé ce point de vue. En fait, chez les personnes obèses, l'ACL pourrait contribuer au développement d'un état pré-diabétique. En empêchant les cellules d'intégrer le glucose et les acides gras, il augmenterait le niveau de sucre et de lipides dans le sang, ce qui augmenterait le risque de diabète et de maladie cardiaque.


Les bloqueurs de cortisol
Des extraits de rhodiola rosea (rhodiole ou racien dorée) et d'autres plantes telles que la racine de rose, sont couramment vendus comme aide à la perte de poids sur la base de l'argument que le stress, qui provoque la libération de cortisol, peut conduire à une prise de poids et particulièrement à l'accumulation de graisses abdominales.
En 2007, la Federal Trade Commission a poursuivi les fabricants de deux produits, CortiSlim et CortiStress, pour fausses allégations, ce qui a conduit à un arrangement de plusieurs millions de dollars. Mais plusieurs produits continuent d'afficher la même allégation.
Il n'y a pas de données montrant que de bloquer le cortisol peut amener une perte de poids ou que des plantes médicinales peuvent diminuer les niveaux de cortisol, selon Katherine Zeratsky, diététicienne à la Clinique Mayo.


Le hoodia
Le hoodia (hoodia gordonii), une plante originaire du désert de Kalahari en Afrique, était traditionnellement consommé comme coupe-faim lors de longues chasses.
Dans une étude publiée dans la revue Brain Research en sept 2004, des chercheurs ont injecté du p57, l'ingrédient actif du Hoodia, chez des rats dans une région du cerveau considérée comme contrôlant l'appétit. Ils ont constaté une réduction de l'activité dans cette région.
En 1998 le laboratoire Pfizer a acheté les droits de développer le p57 mais a abandonné ce projet en 2003. Certains composants du p57 qui ne pouvaient pas être enlevés avaient des effets négatifs sur le foie, a rapporté un ancien chercheur du laboratoire.


Le chitosan
Le chitosan, produit à partir de carapaces de crustacés, est présenté comme empêchant l'absorption intestinale des graisses alimentaires et comme contribuant à la sensation de satiété lorsque pris avec un repas. La chitine qu'il contient lui confèrerait la capacité à se fixer aux lipides et ses fibres contribueraient à la satiété. (Par un mécanisme différent le médicament Alli (orlistat) d'aide à la perte de poids, réduit aussi l'absorption des graisses alimentaires).


L’Hoodia : la minceur en voie de disparition

Au cours des trois derniers mois, pas moins de 2 000 envois postaux en provenance de l’étranger surtout des États-Unis ont été saisis par des douaniers ou des agents de la faune du Canada. Ainsi, des milliers de Canadiens qui croyaient pouvoir se procurer des produits à base de hoodia par l’entremise d’Internet ou de lignes sans frais ne recevront pas leur commande1.
La vente libre des produits du Hoodia goordonii – de son nom latin - est permise au Canada seulement lorsque la plante et ses dérivés sont accompagnés d’un permis d’exportation délivré en vertu de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES)
De plus en plus exploitée pour ses prétendues capacités de coupe-faim, l’espèce est en effet en voie d’extinction, et sa culture est contrôlée.
Le pharmacien Jean-Yves Dionne se montre prudent quant aux supposées vertus du hoodia vendu généralement sous forme de poudre ou de pilule. « Ce n’est pas un produit miracle ni un produit qui fait maigrir en soi », indique ce spécialiste des produits de santé naturels.
Selon lui, aucune étude clinique n’a été publiée jusqu’ici sur les effets amaigrissants du hoodia. Seules quatre études en laboratoire sont répertoriées dans la banque de données Medline3.
L’une d’elles, menée sur des rats, démontre qu’un composant de ce cactus, le P57AS3, aurait la propriété de « berner » l’hypothalamus, une partie du cerveau jouant un rôle dans l’activation de la faim, en lui envoyant des signaux de satiété.
« La prise d’un tel produit n’agit pas sur la masse adipeuse en soi, fait remarquer le pharmacien. Pour obtenir une perte de poids significative ou à long terme, il faut apporter des changements à son mode de vie, notamment au chapitre de l’alimentation et de l’activité physique. »
Aux personnes qui souhaitent néanmoins utiliser des produits amaigrissants, Jean-Yves Dionne conseille d’éviter les achats par Internet ou par téléphone. « La plupart des alertes émises par Santé Canada au sujet de la qualité des produits naturels concernent des produits provenant de l’étranger qui ne sont pas en magasin », conclut-il.

Plantes amaigrissantes interdites en France : l’Hoodia Goordonii en fait partie

Ces préparations représenteraient le tiers des préparations magistrales vendues en pharmacie. Naturel donc bon pour la santé ? Pas forcément. Les plantes peuvent être aussi dangereuses que certaines molécules chimiques. L'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicaments et des produits de santé) précise : "ces préparations n'ont pas prouvé leur efficacité et peuvent exposer le patient à des risques pour la santé". "Les mesures de diététique, alimentation équilibrée et activité physique, doivent être privilégiées", insiste Bernard Delorme, responsable des patients et du public à l'ANSM.
Contrairement aux médicaments, ces préparations ne sont pas soumises à une autorisation de mise sur le marché (AMM). Le contrôle ne peut se faire qu'a posteriori. Sans compter que ces produits ne sont pas toujours accompagnés d'une notice.


Les trois plantes interdites sont la Garcinia cambogia, censée réguler l'appétit ; le fruit vert du Citrus aurantium, censé brûler les graisses et l'Hoodia gordonii, aux effets coupe-faim. Parmi les 26 substances également interdites on trouve des benzodiazépines ou des antidépresseurs ou encore des diurétiques, exception faite pour des indications médicales précises comme les troubles de la déglutition chez l'adulte.


Le but ici est clair : empêcher le détournement de ces produits à des fins d'amaigrissement.


L'ANSM rappelle que "la démarche de perte de poids n'est ni anodine ni sans conséquence pour la santé. Elle doit s'inscrire sur le long terme dans le cadre d'une prise en charge globale, individualisée et interdisciplinaire."

Régime minceur : conseils pour éliminer les mauvaises habitudes alimentaires

Pour perdre du poids, il faut souvent appliquer à la lettre les recommandations d’un régime drastique et tout faire pour ne pas craquer. Pour vous aider à tenir, voici quelques conseils adaptés aux habitudes alimentaires.

Pour les adeptes de mets sucrés

Avec les sucres naturels de type stévia ou sirop d’agave, les plats seront autant sucrés mais l’indice glycémique sera plus basse. Contrairement aux aliments à IG élevé, ceux à faible IG sont doucement assimilés par l’organisme, créent une sensation rassasiante et brûlent les graisses sans s’attaquer à la masse musculaire. Pour améliorer le goût sucré des plats, la cannelle est un épice intéressant qui limite l’utilisation de surplus de sucre et de calories. Il est également conseillé de manger un plat sucré riche en aliments complets gorgés de fibres. Ces derniers agissent à diminuant l’impact sur la glycémie pour éviter le stockage d’excédent de sucre qui a tendance à se transformer en gras dans le corps. Par exemple, une galette de sarrasin peut remplacer les traditionnelles crêpes. Sans tomber dans le piège de la privation, il vaut mieux manger du chocolat en fin de repas pour limiter les envies.

Pour ceux qui mangent beaucoup

Certaines personnes ont l’habitude d’un repas rassasiant et très diversifié. Dans le cadre d’un régime amaigrissant, un bol de soupe de légumes avant les repas permet de réguler la faim et bénéficier d’un bon apport en fibres et minéraux. Dans le registre des coupe-faims naturels, vous pouvez miser sur les effets des gélules de hoodia gordonii avant le repas ou ceux de la pomme, un fruit riche en pectine, l’antioxydant qui provoque également une sensation de satiété.

Le métabolisme, la clé d’un régime minceur réussi

Même s’ils sont efficaces pour enlever les kilos superflus, les régimes draconiens sont souvent sources de stress, de rechute et d’abandon. Pour réussir à tenir, nous vous proposons une nouvelle technique minceur basée sur le métabolisme. D’après les spécialistes, notre corps dépense des calories lors des activités sportives mais son métabolisme permet également de déclencher ce processus naturel même si nous sommes au repos. Il suffit juste changer d’habitude alimentaire pour accélérer le métabolisme et brûler plus de 1300 calories par jour.

Un nouveau menu

Parmi les aliments qui nécessitent un maximum de calorie au repos, vous avez le choix entre l’huile de coco, le café, le thé, les graines de sésame, lin, tournesol ou courge. En ce qui concerne les poissons gras, ils sont admis parce que l’organisme a été programmé pour stocker un taux raisonnable de graisses. Dans la catégorie des aliments hyper protéinés, vous pouvez opter pour les poissons, les viandes maigres et les ½ufs pour faire le plein d’acides aminés, entretenir la masse musculaire et accélérer le métabolisme. Ces aliments sont également efficaces pour ceux qui veulent perdre du poids dans les plus brefs délais.

Aucune privation

Avec cette nouvelle mode d’alimentation, il n’existe aucun interdit mais il faudra tout de même doser la consommation d’aliments riches en glucides comme les légumes secs, les féculents et les céréales. Vous pouvez également diminuer les envies de fringales avec des coupes faims naturels comme le hoodia gordonii, un cactus d’origine mexicaine accessible sous forme de gélules dans les magasins spécialisés.

En complément des trois repas réglementaires par jour, les collations au milieu de la matinée et de l’après-midi sont efficaces pour inciter le corps à dépenser plus de calories.

Régime minceur, le choix du coupe-faim idéal

L’été arrive et certaines d’entre nous ont encore des efforts à faire pour mincir et afficher une belle silhouette lors des journées de plage. Pour les aider, voici un récapitulatif sur les coupe-faim.

Les prescriptions médicales

Pour couper l’appétit, certains médicaments délivrés uniquement sur ordonnance agissent en émettant des signaux trompe-faim au cerveau. D’autres produits agissent en gonflant dans l’estomac afin d’engendrer une impression de satiété. Très efficaces, ces médications ne sont pas toujours sans danger et il vaut mieux se tourner vers les solutions d’origine naturelle.

Mincir avec la nature

Sans le savoir, nos assiettes contiennent déjà des ingrédients aux capacités rassasiantes. Par exemple, la pomme de terre est riche en fibres qui gonflent dans l’estomac au contact de l’eau. Il y a également les galettes à base de céréales complètes (riz complet, avoine…), les potages de légumes, les laitages maigres, les ½ufs durs et les protéines. Bien entendu, ces astuces ne fonctionneront pas si vous avez tendance au grignotage tandis que les gros mangeurs devraient respecter une alimentation équilibrée et faire des activités physiques régulières pour prévenir l’obésité.

Des produits spécifiques

Toujours du côté des coupe-faim naturels, vous avez accès à des gélules, des poudres ou des versions à cuisiner de produits naturels reconnus pour leur rôle de coupe faim. Par exemple, le konjac et l’agar agar sont riches en fibres et ces derniers gonflent dans l’estomac pour former un gel et apporter une sensation de plénitude gastrique tandis que le Hoodia Gordonii est un coupe-faim 100% naturel efficace dans le cadre d’une alimentation saine et équilibrée.

Régime : des astuces pratiques pour retrouver la ligne après les fêtes

Les fêtes de fin d’années et les repas copieux sont bel et bien finis et il est temps de se remettre au régime pour éliminer les kilos en trop. Il existe des méthodes faciles et économiques efficaces pour maigrir.

Moins de viande rouge

Certes, les viandes de porc, de b½uf ou d’agneaux sont très riches en protéines et autres nutriments essentiels comme le fer ou la vitamine B mais elles renferment aussi d’acides gras saturés qui haussent le taux de cholestérol. En sa qualité de nutritionniste, Nicole Fetterly conseille de réduire notre consommation de viande rouge à 70 grammes une à deux fois par semaine. Pour les autres jours, il vaut mieux concocter des menus avec d’autres sources de protéines comme les ½ufs et les lentilles.

Des produits de saison

Puisqu’il est primordial de consommer au moins cinq fruits et légumes par jour, pourquoi ne pas adopter les menus aux produits de saison. Par exemple, l’hiver se démarque par toutes les variétés de courges, les carottes, les choux et les avocats.

Du fait maison avant tout

Les soupes et autres plats en boite sont riches en additifs alimentaires et conservateurs. Si le but est de perdre du poids, il est plus fiable de cuisiner soi-même ses repas avec des ingrédients frais.

Des coupe-faims

Parmi les coupe-faims naturels les plus efficaces, le hoodia gordonii est un cactus rare qui contient du P57, une molécule 100% naturelle qui permet à l’organisme humain d’avoir une sensation rassasiante et éviter toute tentation de grignotage. Pour plus d’efficacité, il est conseillé d’acheter du hoodia gordonii pur.

Automne : des menus minceurs rénovés

Pour toutes celles qui sont au régime, le retour du froid incite souvent à adopter une alimentation riche en matières grasses qui seront stockés par l’organisme. Pour mieux vous remettre sur la ligne droite, voici quelques aliments très efficaces qui vous permettront de réaliser un menu aide-minceur.

Le goût amer des légumes et des fruits permet de détoxiquer l’organisme. Parmi les plus célèbres de la catégorie, l’endive peut être mangée crue ou cuite, selon les envies.

Le jus de bouleau pris en cure permet également d’évacuer les toxines et affiner la taille. Il est déconseillé pour les personnes sensibles ou allergiques.

Très riche en sucre et en vitamines A, B, C, le raisin aide à reminéraliser l’organisme. Le fait de croquer une quantité suffisante de grappe de raisin est un excellent moyen de détoxication.

Dans le domaine des coupe-faim, la pomme est très accessible et ses antioxydants permettent de mieux affronter la vague de froid. Parmi les méthodes naturelles qui nous aident dans la lutte contre le grignotage figure également le Hoodia Gordonii, un cactus très rare composé de la molécule P57, un allié naturel reconnu par tous les scientifiques du monde entier.

Parmi les légumes, le potimarron contient des oligoéléments et des vitamines A, B, C, D, E. Puisqu’il n’y a pas besoin d’épluchage, il requiert un minimum de temps de préparation et convient parfaitement pour les potages et les cuissons au four.

Enfin, le céleri est très peu calorique et ses fibres améliorent le transit. Il est conseillé de le manger cru ou à la vapeur.